Aux Philippines, dans la région montagneuse de Banuae, les terrasses de riz, reflet du génie des premiers Ifugaos, la plus grande tribu des montagnes, sont classées huitième merveille du monde et figurent sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

Elles déferlent sur la montagne comme de soyeux drapés de couleur verte.

Grâce à l’audace de ces premiers habitants, les montagnes ont été modelées et sculptées avec des outils rudimentaires, il y a plus de 2000 ans.

Le système de murs de pierres, qui peut s’élever jusqu’à 23 mètres hauteur, a une longueur totale de 20 000 Km.

Construites par des hommes libres (sans être dirigés par une quelconque autorité ou sans avoir recours à l’esclavage), ces terrasses sont viables grâce à un parfait système d’irrigation.

Les sources et ruisseaux de la montagne sont canalisés dans des rigoles qui strient les rizières  jusqu’à la base de la montagne.

Les bambous percés de quelques trous répandent l’eau à travers les plantations, ainsi elle ne s’évapore pas.

La connaissance de la nature, le savoir et la troublante sagesse des Ifugaos ont motivé les générations suivantes, qui tentent de rester à la hauteur de l’intelligence de ces tribus pourtant non civilisées.